Entretiens de Didier Lorho et Gregory Burgel

La pandémie étant (malheureusement) toujours présente, nous ne sommes toujours pas en mesure de reprendre le chemin du Dojo.

Nous avions prévu de faire pas mal de vidéos d’applications de katas mais les mesures sanitaires ne le permettent toujours pas.

Le Uechi-Ryu est néanmoins de plus en plus visible depuis ces dernières années. Je profite donc de ce post (en retard j’en conviens) pour vous partager deux excellents entretiens de pratiquants de Uechi-Ryu :

  • Didier Lorho (6°Dan Expert Fédéral, Président Uechi-Ryu Europe)
  • Gregory Burgel (5° Dan et pratiquant de Taikiken).

Ces deux entretiens ont été réalisés par Lionel Froidure qui a eu la gentillesse d’égayer nos jeudis soirs de confinement / couvre-feu en réalisant chaque semaine un entretien avec un pratiquant.

Bien entendu je n’ai sélectionné que ceux parlant du Karate Uechi mais vous pouvez en trouver d’autres styles et d’autres pratiques que le Karate.
Si vous souhaitez en trouver d’autres voici le lien à consulter.

Didier Lorho (6° Dan / Expert Fédéral)

Didier Lorho est un des premiers élèves de Shimabukuro sensei. Il est Expert Fédéral et président de l’Association Uechi-Ryu Europe qui représente l’école mère du Uechi-Ryu (Uechi-Ryu Karate-Do Kyokai 上地流空手道協会) en Europe et en Russie.
Didier a énormément oeuvrer pour la reconnaissance du Karate Uechi en Europe ainsi qu’à son développement sous l’impulsion de Shimabukuro sensei.
Il organise tous les ans la Coupe de France de Uechi-Ryu qui permet à toute la famille Uechi-Ryu de se retrouver.
Didier est un pratiquant hors pair qui prend le temps d’échanger sur une bonne partie de sa vie martiale est personnelle; une belle tranche de vie à découvrir.

Gregory Burgel (5° Dan)

Je connaissais Grégory de loin même si j’aimais beaucoup sa pratique.
Nous nous sommes vraiment rencontrés en Octobre 2019, lors de la venue de Takashi Kinjo en Europe.
Grégory s’occupait de la traduction Japonais/ Français et moi dans un second temps de la traduction Français/Anglais pour les pratiquants Américains et Britanniques qui avaient fait le déplacement.
Hormis les maux de têtes inhérents à la traduction en live, nous avons partagé d’excellents moments et cela a été une vraie découverte.
Grégory est un pratiquant passionnée et passionnant qui est parti deux ans à Okinawa pour apprendre le Uechi-Ryu.

Un immense merci à Lionel Froidure pour son travail qui nous a permis de rester connectés à notre pratique sans pouvoir la vivre pleinement.

lionel

Leave a Reply

Your email address will not be published.