Les origines du Karate Uechi-Ryu sont liées à une histoire personnelle et au refus d’un homme.

Nous sommes en 1897 et le jeune Kanbun Uechi décide fuir Okinawa afin d’éviter la conscription japonaise.
Okinawa ayant été rattaché à l’empire japonais , les jeunes devaient donc intégrer l’armée impériale comme tout autre japonais.

Accompagné d’un ami il s’embarque clandestinement pour l’empire du milieu où il restera jusqu’en 1910.

Ayant déjà pratiqué les arts martiaux le jeune Kanbun y recevra après pas mal de péripéties l’enseignement de Zhou Zhi Hé (Shu Shi Wa en okinawanais) qui lui enseigna pendant 13 ans une boxe issue des techniques du tigre et de la grue blanche.
L’enseignement était très stricte et reposait sur l’apprentissage de trois katas :

  • Sanchin
  • Seisan
  • Sanseiryu
Statue de Kanbun Uechi


En 1904 Kanbun fut nommé professeur de cet art martial dénommé pankwainoon en dialecte local (mi-souple mi-solide) et ouvre une salle d’entrainement qu’il fermera en 1909.

A la suite d’un banal affrontement un de ses élèves tua un homme; Kanbun se sentit totalement coupable de ce drame et décida de rentrer à Okinawa.

De retour chez lui, Kanbun fonda une famille, reprit la ferme familiale et refusa d’enseigner son art martial malgré l’insistance grandissante de ces amis.

En 1924 Kanbun émigra sur l’archipel à Wakayama ou il rencontra Ryuyu Tomoyose qui réussit à le convaincre de devenir son disciple.
Conscient que cet art de combat pourrait servir à de nombreux ressortissants d’Okinawa vivant sur l’archipel (ils étaient souvent l’objet de brimades ou pire de la part des habitants de l’archipel).

L’engouement se fit rapidement autour de Kanbun qui ouvra en 1932 une salle de Karate où on étudiait le Karate Pankwainoon.

Kanbun commença à enseigner son art à son fils Kanei lorsque celui-ci avait 16 ans; dix ans plus tars Kanei fut reçu comme professeur et fonda un dojo.

Afin de rendre hommage à son père Kanbun rebaptisa le centre d’étude du Karate Pankwainoon par l’école Uechi de Karate (Uechi-Ryu).

En 1945 Kanbun rentra à Okinawa, il s’y éteint en 1948.

Kanei Uechi

En 1957, Kanei établit le Dojo familiale à Futenma et fonda l’association de Karate Uechi-Ryu.
Kanei créa deux katas : Kanchin et Seiryu dont le but était de faire une passerelle plus éducative entre les deux katas supérieurs du Pankwainoon (Seisan & Sanseiryu).
Il enrichit aussi le style de deux katas supplémentaires crées par deux des élèves de l’école :

  • Daini Seisan (qui deviendra Kanshu) créé par Itokazu Seiki (disciple de Kanei
  • Seichin créé par Uehara Saboro (élève de Kanbun)

Le Dojo de Futenma (修武館道場)est toujours ouvert et est le siège de l’association du Karate Uechi-Ryu (Uechi-Ryu Karate-Do Kyokai 上地流空手道協会).

Sadanao Uechi (actuel Soké du Uechi-Ryu)

Aujourd’hui c’est Sadanao Uechi (arrière petit fils de Kanbun) qui a la responsabilité de transmettre l’art martial familial.