L’enseignement du Karate Pankwainoon qui deviendra Uechi-Ryu fut réservé en priorité aux ressortissants d’Okinawa puis ouvert aux japonais à partir de 1932.

Un pas supplémentaire fut franchi lorsque Ryuko Tomoyose (fils de Ryuyu Tomoyose premier disciple de Kanbun) invita un soir un des ses amis (jeune américain sous les drapeaux), pour lui montrer à quoi ressemblait cet art martial dont beaucoup de gens parlaient à Okinawa : le Karate.

Ryuko Tomoyose

Accompagné d’un autre Sempai (Kinjo-san), Ryuko démontra le kata Sanchin ainsi que l’endurcissement du corps à George Mattson.

George Mattson à Okinawa

Le jeune américain fut séduit par cet art martial est dû démontré à son ami ‘Tommy’ qu’il n’avait aucunes mauvaises intention et qu’il pratiquerait un Karate que nous qualifierons aujourd’hui d’éthique.

George devint très vite l’élève attitré de Tomoyose sensei mais aussi son tout premier élève.
George et Ryuko s’entrainaient tous les jours et le samedi ils allaient au Dojo de Kanei Uechi.

L’accueil au départ fut un peu froid vis à vis du jeune américain (rappelez-vous que l’île était alors occupée par les américains) puis au fil des cours , les autres élèves virent qu’il était sincère et engagé dans sa démarche et il devint vite un élève presque comme les autres.

Entraînement à Okinawa

George et son professeur passèrent en plus de leurs longues soirées à s’entrainer à essayer de batir un projet d’harmonisation du Uechi-Ryu (à cette époque les dojos n’avaient pas tous les mêmes enseignements y compris pour un même style).

Lorsque ce projet fut maturé Tommy et George le présentèrent à Kanei Uechi.
Le sensei trouva l’idée intéressante et convia les autres maitres de l’île pour en parler.

Cette discussion amena par la suite à la fondation de l’Association du Karate Uechi-Ryu ( Uechi-Ryu Karate-Do Kyokai toujours existante).

Le 15 Juin 1958, George Mattson fut convoqué avec son professeur au Dojo de Kanei Uechi.
Il était temps pour lui de passer son examen de Shodan (premier dan).
George réussit cet examen et fut ainsi le premier étranger à obtenir sa ceinture noire à Okinawa.


A la fin du service militaire du jeune homme, Kanei et ses disciples lui demandèrent de transmettre et populariser sont art aux Etats Unis.

Dojo de Boston
‘Mattson Academy’

George introduisit donc le Karate Uechi-Ryu à son retour aux Etats-Unis en ouvrant un premier Dojo à Boston.

Il écrivit le premier livre en langue anglaise sur le Karate (‘The Way of Karate’) puis s’en suivirent de nombreux ouvrages consacrés aux arts martiaux.

Premier ouvrage sur le karate


George est considéré comme l’un des pères du Karate aux USA.
Il continua à renforcer les liens entre les Etats-Unis et Okinawa avec Kanei Uechi et son professeur Ryuko Tomoyose.

En visite au Dojo de Futenma avec Kanei Uechi

Il organise depuis le début des années 80 deux évènements annuels autour du Uechi-Ryu (winterfest & summerfest). Kanei Uechi puis son fils Kanmei y furent plusieurs fois invités ainsi que certains de leurs élèves.

George et son professeur Ryuko Tomoyose dans les années 90

En accord avec la famille Uechi, il fonda l’International Uechi-Ryu Karate Federation (IUKF) qui est très présente dans les pays anglophones et en Amérique latine.

Sensei Georges Mattson

A plus de 80 ans George continue à enseigner et est toujours aussi enthousiaste à partager et transmettre les valeurs du Uechi-Ryu d’Okinawa.